bijouterie


bijouterie

bijouterie [ biʒutri ] n. f.
• 1701; de bijou
1Fabrication, industrie des bijoux. La bijouterie d'art. Vente, commerce des bijoux.
2Lieu où l'on vend, où l'on expose des bijoux. Les bijouteries de la rue de la Paix. Une horlogerie-bijouterie.
3Ensemble des objets de ce commerce, de cette industrie. bijou.

bijouterie nom féminin Art, commerce et magasin du bijoutier. Ensemble des articles exécutés ou vendus par les bijoutiers. ● bijouterie (synonymes) nom féminin Art, commerce et magasin du bijoutier.
Synonymes :
- orfèvrerie

bijouterie
n. f.
d1./d Fabrication, commerce des bijoux.
|| Les bijoux, en tant qu'objets d'industrie, de commerce.
d2./d Magasin où l'on vend des bijoux.

⇒BIJOUTERIE, subst. fém.
A.— Profession de bijoutier fabriquant et/ou vendant des bijoux. Bijouterie en fin, en faux, de fantaisie; la bijouterie d'art; la bijouterie de la rue de la Paix (traitant des pierres semi-précieuses) :
1. Il est dix heures moins un quart, dit-elle en regardant à une jolie petite montre, un vrai chef-d'œuvre de bijouterie...
BALZAC, Splendeurs et misères des courtisanes, 1847, p. 407.
B.— P. méton.
1. Magasin où l'on vend des bijoux :
2. Je ne sais pourquoi, mais j'ai recommencé. Dans d'autres boutiques. Même procédé (le mouchoir); même succès. Avec de l'entraînement je pourrai bientôt dévaliser les grandes bijouteries.
LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, p. 192.
2. Ensemble des objets fabriqués ou vendus par le bijoutier. Bijouterie en or; bijouterie d'acier. P. ext. et parfois péj. Collection de bijoux :
3. Bijouterie fine, consistant en rangs de perles blanches, de couleur, rayées et opales, et à miroirs; en boucles d'oreilles à poires, et en girandoles de diverses couleurs et de diverses façons; en colliers, bracelets et médaillons...
Voyage de La Pérouse, t. 1, 1797, p. 243.
4. MADAME VIGNERON, elle porte une toilette criarde et beaucoup de bijouterie. — (...) Ma toilette vous plaît-elle?
MERCKENS. — Elle m'éblouit.
MADAME VIGNERON. — Un peu trop de bijoux peut-être, ...
BECQUE, Les Corbeaux, 1882, I, 7, p. 88.
SYNT. Bijouterie en argenté, doré, doublé, filigrane, plaqué.
3. Rare, au fig. Ouvrage délicat et fin :
5. Ce n'est pas qu'il soit petit, il n'est pas petit, plutôt moyen... Ils ont tous les deux le squelette étroit, léger, de la bijouterie...
E. TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 170.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. XIVe s. bijoterie « objets précieux » (Trois Lett. d'Alex. de Champsé dans GDF. Compl. : bijoteries et seucreries); 1691 bijoutterie (ABRAHAM DU PRADEL, Le Livre commode des adresses, p. 32 dans GAY); 2. 1701 (FUR. : Bijouterie... profession de ceux qui font commerce de bijoux et de pierres precieuses. Mais en ce sens bijouterie n'est pas en usage : il faut dire joüaillerie [Vaug. Rem. Nouv.]); 3. 1913 « lieu où l'on vend des bijoux », supra ex. 2.
Dér. de bijou; suff. -erie pour le développement du -t- voir bijoutaille.
STAT. — Fréq. abs. littér. :67.

bijouterie [biʒutʀi] n. f.
ÉTYM. XIVe, bijoterie « bijoux »; bijouterie, 1701; de bijou avec t intervocalique pour éviter l'hiatus.
1 Fabrication, industrie des bijoux. || Bijouterie fine. Joaillerie; argent, corail, or (orfèvrerie), platine, pierre (pierre précieuse). || Bijouterie de fantaisie. || Bijouterie en faux. || Alliages utilisés en bijouterie : chrysocale, maillechort, ruolz, similor… || Opérations de bijouterie. Brunissage, ciselure, découpage, emboutissage, gravure, laminage, montage, polissage, sertissage, soudure. || Outils employés en bijouterie. Bouterolle, brunissoir, chalumeau, dé (à emboutir), drille, échoppe (à sertir…), forêt, perruque, pince, pointe (à sertir), presselle, scie (à main).
(1701). Vente, commerce des bijoux. || Investir un gros capital dans la bijouterie.Vieilli. || Magasin de bijouterie : bijouterie (au sens 2).
1 Dans les magasins de bijouterie, il ressentait pour les vitrines une nuance de respect religieux, comme devant les sanctuaires de la séduction opulente; et le bureau de drap foncé, où les doigts souples de l'orfèvre font rouler les pierres aux reflets précieux, lui imposait une certaine estime.
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 258.
2 (1869, cit. 2). Lieu où l'on vend, où l'on expose des bijoux. || Les bijouteries de la rue de la Paix. || Cambrioler une bijouterie.
2 (…) madame Gervaisais vit un flamboiement de cierges et de lampes, un autel de feu, devant une bijouterie allumée et brasillante (…).
Ed. et J. de Goncourt, Madame Gervaisais, p. 157 (1869).
tableau Principaux noms désignant des magasins.
3 (Premier emploi attesté). Ensemble des objets de commerce de cette industrie. Bijou. || Bijouterie d'acier, d'aluminium, de jais. || Bijouterie en doublé, en plaqué, en filigrane, en doré, en argenté. || Bijouterie creuse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bijouterie — Sf Modeschmuck, Schmuck Geschäft per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. bijouterie. Dieses zu frz. bijou Schmuckstück, Juwel .    Ebenso nndl. bijouterie, nschw. bijouterier, nnorw. bijouteri. Das… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Bijouterie — (frz. Bischutʼrih), nennt man aus Metall, edlem oder unedlem, verfertigte Schmuckwaaren, wie Ringe, Ohrgehänge, Broschen, Armbänder. Ketten etc. Man verfertigt sie aus Gold, Tombak mit oder ohne Vergoldung, Silber, Stahl. Der Goldgehalt der… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bijouterie — Bijouterie,die:⇨Schmuck(1) …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • bijouterie — BIJOUTERIE. s. f. Profession de celui qui fait commerce de bijoux …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bijouterie — (del francés; pronunciamos biyuterí ) sustantivo femenino 1. Origen: Argentina, Paraguay. Bisutería …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • bijouterie — [bi zho͞ot′ə rē] n. [Fr < BIJOU] jewelry or trinkets generally or collectively …   English World dictionary

  • Bijouterie — Joaillerie La joaillerie est étymologiquement l art de fabriquer des joyaux, et plus largement des objets de parure mettant en valeur principalement les pierres précieuses, les pierres fines, les pierres ornementales et les perles, en utilisant… …   Wikipédia en Français

  • BIJOUTERIE — s. f. Profession de celui qui fait commerce de bijoux. Il s est mis dans la bijouterie.   Il se dit aussi Des objets de ce commerce. Ce marchand a une belle boutique de bijouterie. Cet ouvrier travaille en bijouterie. Toutes sortes de bijouteries …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Bijouterie — Perlen unterschiedlichster Art in einer Bijouterie zur Herstellung von Modeschmuck Eine Bijouterie ist ein Unternehmen (Handwerksbetrieb oder Manufaktur) zur Herstellung von Schmuckgegenständen. Synonym wird die Bezeichnung auch für den Schmuck… …   Deutsch Wikipedia

  • Bijouterie — Bi|jou|te|rie 〈[ ʒutəri:] f. 19〉 1. Schmuckgegenstände 2. Schmuckgeschäft [frz., „Schmuckhandel, Schmuck“] * * * Bi|jou|te|rie [biʒutə ri:], die; , n [frz. bijouterie]: 1. [billiger] Schmuck. 2. (schweiz., sonst veraltet) Geschäft für… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.